"Il y a la lumière du soleil, il t’entoure, il est content pour toi, tu ne peux pas sortir, mais le soleil il rentre tout seul et il t’accompagne"

“C’est la fenêtre de la cuisine.
Je préfère la cuisine parce que j’y passe beaucoup de temps, je fais des gâteaux, je prépare les repas et bientôt il y aura le Ramadan, alors je prépare les choses sucrées. C’est important d’avoir des choses sucrées sur la table avec la soupe, le thé et le café.
Les makrouts, c’est ce que je préfère : la semoule et les dattes, moi, je prépare mon miel avec du citron, du sucre et de l’eau. Je prends à l’avance, parce qu’avec le confinement, j’ai du temps.

Avant, j’avais beaucoup de choses : les cours de français, les cours de couture. Comme je ne peux plus, j’étudie chez moi, avec le téléphone et youtube, j'apprends des mots qui me manquent pour les dialogues... les gens parlent tellement vite.

Tous les matins, je me réveille, je vais directement à la cuisine, il y a beaucoup d’oiseaux, je prends mon café presque 1 heure, j’en profite parce que les enfants dorment. Je regarde les arbres qui bougent un peu, le vent dans les branches. Le temps est magnifique cette semaine, c’est dommage de ne pas pouvoir sortir à la forêt ou à la plage, mais c’est mieux qu’il y ait le soleil.
Je suis assise sur ma chaise, juste à côté de la machine à laver, je prends le café. De temps en temps je lis un livre en arabe, le Coran, quand j’ai fini la vaisselle, de laver la maison.
Souvent, de ma chambre, je regarde aussi par la fenêtre vers 18h00, quand le soleil se couche, j’aime beaucoup ce moment, je prends un verre de thé.

Ici, on sent l’air, l’odeur des arbres, du gazon, surtout le matin.
De temps en temps, on entend les voitures et aussi la grande sonnette des pompiers. On entend le tram qui passe à côté.

Il y a la lumière du soleil, comme maintenant, il est fort, c’est agréable, il t’entoure, il est content pour toi, tu ne peux pas sortir, mais le soleil il rentre tout seul et il t’accompagne. »

 

Ikram, Le Havre, rue Sergent Goubin.

le 9 avril