"J'ai dormi, dormi, dormi..."

« C’est la fenêtre de ma chambre. Je suis dans un foyer.

Je vois le paysage, c’est un paysage de ville avec des gens.

C’est le matin vers 11h00, l’heure à laquelle je me réveille.

 

Par rapport au Soudan, c’est très différent. J’habitais dans une petite ville, avec des petites maisons. Ce n’était pas les mêmes couleurs : verte, blanc, bleu. Et il y avait beaucoup d’arbres.

Il faisait très chaud.

 

Par la fenêtre, je regarde les oiseaux, des goélands, ils sont blancs et gris.

Je n’ai pas beaucoup regardé, en fait j’ai dormi, dormi, dormi. J’ai écouté des cours de français, des dialogues.

J’ai fait de la musculation et parfois c’était devant la fenêtre.

Je ne sors pas alors je reste dans la chambre toute la journée. Je ne suis pas heureux, parfois je suis heureux. C’est dur de ne pas sortir. »

 

 

Ahmed, rue Léo Delibes, Le Havre

Le 18 mai